Développement durable, un cadre idéal

mai 14, 2009

En 2009 le Paris Jazz Festival décline son engagement en faveur du développement durable à travers des approches sensibles : paysages sonores, clairière champêtre, jardinophone…

être à l’écoute de ce qui nous entoure,

prendre conscience de la valeur de petites choses,
prêter attention à la nature fragile, le murmure des feuilles, les possibilités offertes par une simple et non moins précieuse tige creuse, une écorce, quelques graines…
s’initier à une botanique ludique et sonore en repérant feuilles de lierre, sureau, renouée ou bambou, manipuler délicatement tambours d’eau en calebasses, sonnailles en coquilles d’escargots…

Chacun de nos gestes peut participer à l’amélioration de notre cadre de vie, l’évolution de la planète passe aussi par le changement de regard et de mentalité et commence à l’échelle individuelle.

Respectez le travail de la nature et des jardiniers
Utilisez les poubelles
en respectant le tri sélectif
ne laissez pas vos mégots sur place

L’entretien du parc
Le développement durable passe aussi par la gestion harmonique des espaces verts (sans produits phytosanitaire, en utilisant compost et paillis, en économisant l’eau…)

Le jardinophone
Installations, ateliers et jeux sont constitués d’éléments récupérés dans les jardins et auprès des musiciens, recyclage de coupes, déchets, structures, matériel inutilisable…

Des informations sont disponibles pour apprendre à (re)connaître plantes et bois utilisés (voir aussi la rubrique “Du bois dont on fait les…”).

Notre communication papier se fait sur du papier 100% recyclé.
Evitez d’imprimer ce qui n’est pas indispensable.